Téléphérique d’Annaba : le wali supervise les travaux

À l’arrêt depuis la fin janvier 2019, à cause d’une panne, le téléphérique Annaba-Seraïdi a bénéficié d’une enveloppe de 30 milliards devant servir à sa remise en état de marche, selon la cellule de communication de l’Entreprise de transport algérien par câbles (Etac). En effet ,le wali d’annaba Djamel Eddine berrimi , a inspecté avant-hier les travaux et il a insisté sur la nécessité de respecter les délais car les annonces de la reprise de l’activité du téléphérique Annaba-Séraidi se sont succédées, sans pour autant être fiables, au grand dam des usagers de ce moyen de déplacement. Egalement , le wali a écouté le responsable de ce projet qui a déclaré que tout les obstacles ont été éradiqués .
Ce retard dans la remise en marche du téléphérique a, malheureusement, fortement impacté les usagers de ce moyen de transport,les habitants souffrent quotidiennement du problème inextricable des embouteillages, quand ils sont contraints de se déplacer par fourgon ou par taxi. Les bouchons monstres se constituent à longueur de journée et des fois ils sont exposés au manque de transport.
Pour rappel, La ligne du téléphérique reliant Annaba à Seraïdi qui s’étend sur une longueur de 4km et assure le transport pour une moyenne de 2 000 voyageurs par jour est à l’arrêt suite aux intempéries ayant affecté la région d’Annaba en 2019. L’incident avait provoqué la chute d’une télécabine qui avait cédé sous l’effet des vents violents qui avaient, à l’époque, dépassé les 90 km/h. L’exploitation de cette ligne avait été, dès lors, suspendue.

Sihem Ferdjallah

Articles similaires

Le Croissant-Rouge d’Annaba lance une formation des premiers secours

chef

ANNABA / Commerce frauduleux La face cachée des ventes pyramidales : Comprendre et éviter les pièges de ce système d’escroquerie »

chef

ANNABA / Communication par internet : Les forces de sécurité s’impliquent dans la sensibilisation des citoyens contre les dangers et abus des réseaux sociaux

chef