L’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh condamné à deux ans de prison ferme

La Cour d’Alger a condamné, mercredi, l’ancien ministre de la Justice, Tayeb Louh à deux ans de prison ferme pour abus de fonction, trafic d’influence et entrave au bon fonctionnement de la justice.
L’homme d’affaires Tarek-Noah Kouninef a été condamné, quant à lui, à la même peine, alors que l’ancien inspecteur général du ministère de la Justice, Tayeb Benhachem a écopé d’une peine de 18 mois de prison avec sursis.
Le Procureur général près la Cour d’Alger avait requis la semaine passée une peine de 10 ans de prison ferme à l’encontre des trois accusés, avec confiscation de tous les biens et comptes bancaires saisis dans le cadre de cette affaire.

Articles similaires

Consolider des relations entre les deux pays frères

chef

Intenses visites bilatérales pour consolider la coopération

chef

Le président Tebboune quitte Alger à destination de la Turquie

chef