Aïn Témouchent : Lancement de la Semaine du film révolutionnaire

La «Semaine du film révolutionnaire», organisée à l’occasion de la commémoration du 62e anniversaire des manifestations du 9 décembre 1960, a été lancée, lundi à la salle de cinéma «Soummam» de la ville d’Aïn Témouchent.
Le secteur de la culture et des arts, organisateur de cet événement, a programmé la projection de 24 films révolutionnaires algériens, tels que «Héliopolis» de Djaâfar Kacem, qui a tourné une partie de ses scènes à Aïn Temouchent, et les films «Benboulaïd» et «Zabana», qui rappellent des étapes importantes du parcours révolutionnaire de ces deux martyrs, a souligné le directeur de wilaya du secteur, Abdelali Koudid.
Les œuvres cinématographiques programmées dans le cadre de cette manifestation seront projetées, en plus du chef-lieu de wilaya, dans les salles de cinéma des communes d’El Malah et Hammam Bouhadjar, et la salle de concerts de la commune de Beni Saf. Le public aura l’occasion de suivre sept films révolutionnaires qui retracent un aspect important de l’histoire de la glorieuse guerre de libération nationale.
Cette manifestation, qui s’inscrit aussi dans le cadre de la célébration du soixantenaire de l’indépendance, vise à relancer les activités des salles de projection. La salle de cinéma «Soummam», située au centre d’Aïn Témouchent, a été rouverte, durant l’année en cours, après avoir bénéficié d’une opération de réhabilitation, de modernisation et d’équipement.

Articles similaires

Black Panther : «Wakanda Forever» toujours en tête du box-office

chef

Bruce Lee serait mort d’avoir bu trop d’eau, selon des scientifiques

chef

Festival de la production théâtrale féminine : Vibrant hommage à la défunte artiste Sonia

chef