ANNABA / Chambre de commerce et d’industrie Seybouse Exportations made in Algéria Rencontre Conseillers commerciaux auprès des ambassades algériennes et opérateurs économiques

Dans le cadre de la nouvelle politique du pays visant l’encouragement et les facilitations pour nos entreprises économique afin de gagner leur place dans les marchés extérieurs où la concurrence est rude, le gouvernement a mis en place des mesures en faveur de nos entreprises locales par la création d’un bureau d’information et de promotion des investissements et des exportations (BIPIE), ainsi que des conseillers commerciaux auprès des ambassades Algériennes à l’étranger. Les opérateurs économiques sont également appelés à contribuer à cette démarche pour peu que ces derniers s’organisent et trouvent un accompagnement adéquat, a indiqué, hier, S E l’Ambassadeur Smail Benamara lors de  cette journée économique, organisée par la CCI Seybouse à l’hôtel Sheraton dans une salle pleine en présence des futurs conseillers commerciaux auprès des ambassades Algériennes et le président du bureau d’information (BIPIE) Rabah Fassih. Les travaux de cette rencontre ont été inaugurés par le président de la CCI-Seybouse Mansouri Mohamed Riad, avec à ses côtés le directeur Khaled Haddad, qui ont souhaité la bienvenue à tout ce beau monde, en présence également des responsables des organisations patronales, de la présidente Saida Nghaza. Le président du bureau d’information, Rabah Fassir a expliqué les missions le concernant et les diffusions des informations en matière économiques à travers les marchés mondiaux au profit de nos opérateurs économiques. Les deux diplomates ont ensuite répondu à toutes les questions posées par les intervenants liées à la lenteur des procédures administratives, le transport, la douane, le stockage et  les relations avec les banques. Les deux diplomates ont clairement répondu et expliqué aux intervenants que tous ces points noirs seront pris en charge, soulignant cependant qu’il faudrait mieux s’organiser en groupe pour être présent sur les marchés extérieurs. Certains intervenants à l’instar de Riad Mansouri, la représentante de la société ferroviaire et d’autres estiment que certains produits de la région restent tributaires du transport et du problème de change. Enfin S.E Ambassadeur  Benamara et du BIPIE, Rabah Fassir, ont assuré que toutes les contraintes soulevées seront traitées et prises en charge.

Tayeb Zgaoula

Articles similaires

Un plan national d’accompagnement des agriculteurs pour éviter la pénurie

chef

Véhicules neufs : Nécessité d’une approche alliant simplification et efficacité

chef

Pomme de terre : Déstockage d’importantes quantités pour casser la spirale inflationniste

chef