Formation professionnelle: Des mécanismes de travail adaptés aux nouvelles orientations socio-économiques

– Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, a affirmé, samedi à Alger, l’engagement de son secteur à adopter des mécanismes de travail conformes aux nouvelles orientations socio-économiques de l’Algérie.

Présidant l’ouverture du Salon national de la formation et de l’enseignement professionnels, au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria, le ministre a précisé que son secteur est engagé à adopter des mécanismes de travail conformes aux règles de la compétitivité économique et aux mutations technique et technologique que connaît l’Algérie.

  1. Merabi a rappelé que cette manifestation intervient dans le cadre de « la mise en œuvre du programme établi dans le domaine du partenariat avec le secteur économique, en vue d’harmoniser le système de formation et de l’adapter aux transitions que connaît l’Algérie, de contribuer à la création de nouvelles opportunités d’emploi et d’accélérer la dynamique de mise en place d’un tissu de micro-entreprises ».

Dans le même contexte, le ministre a réitéré « la grande importance que l’Etat accorde à faire de la formation professionnelle un moyen de promouvoir les opportunités d’emploi des jeunes et de relancer l’économie nationale en répondant aux exigences du marché du travail par la fourniture d’une main-d’œuvre qualifiée ».

L’orientation vers la formation est « un investissement pérenne pour former la ressource humaine, qui nécessite l’accompagnement de tous les principaux acteurs, à savoir les entreprises économiques, les agences de soutien et les partenaires sociaux », a-t-il ajouté.

Le Salon national de la formation et de l’enseignement professionnels (4-6 juin) qui connait la participation de 100 exposants, vise à « valoriser les efforts consentis dans les établissements de formation, notamment en matière de cristallisation d’idées et de projets novateurs, et à assurer l’accompagnement des diplômés du secteur par les entreprises économiques », a précisé le ministre.

  1. Merabi a également appelé les entreprises nationales publiques et privées à « accorder l’attention nécessaire aux diplômés du secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels afin de fournir des emplois à cette catégorie, assurer l’intégration des efforts visant à éliminer le spectre du chômage et à réaliser le développement économique garanti par le programme du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, outre la concrétisation de l’objectif de l’accès aux marchés étrangers régionaux, voire mondiaux ».

Rehaussé de la présence de plusieurs membres du gouvernement lors de son ouverture, le Salon accueille des expositions de produits de diverses spécialités, pour ne citer que la technologie, l’agriculture, le BTP, la chimie industrielle, la mécanique, l’agroalimentaire, l’eau et l’environnement, la mécanique des moteurs et des machines, l’aquaculture et les technologies de l’audiovisuel.

Le programme du salon comportera, par ailleurs, des conférences thématiques portant sur les énergies renouvelables, le numérique, les métiers agricoles et le développement de la formation professionnelle.

 

Articles similaires

La loi sur les relations de travail favorisera l’amorce de la relance économique

chef

Economie bleue : Assurer les ressources humaines qualifiées pour relever les défis de développement

chef

Nouvelle loi sur l’investissement : Un texte de nature à redonner confiance aux opérateurs économiques

chef