Coronavirus : L’UE autorise le vaccin de ”Pfizer-BioNTech” , ”Moderna” fait son entrée aux USA

Le Vieux continent se prépare à la vaccination anti Covid-19, dont les premières opérations débuteront entre le 27 et le 29  du mois en cours.

Dans ce sens, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé, hier lundi, qu’elle autorisait la distribution dans l’Union Européenne (UE) du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech, quelques heures après le feu vert de l’Agence européenne des médicaments (AEM).

«L’Agence européenne des médicaments a évalué ce vaccin minutieusement et a conclu qu’il était sûr et efficace contre le Covid-19. Sur la base de cette évaluation scientifique nous avons procédé à son autorisation sur le marché de l’Union européenne», a dit, en substance,  Von der Leyen.

Par ailleurs, et aux Etats- Unis d’Amérique, où la vaccination a débuté la semaine passée avec des dose de Pfizer-BioNTech, un autre candidat vaccin a fait officiellement son entrée hier. Il s’agit de Moderna dont une dose a été inoculée, avec force médiatisation à ne infirmière du Connecticut.

Il convient de savoir que le vaccin Moderna se prend en deux doses, à quelques semaines d’intervalle, comme le vaccin Pfizer/BioNTech, du reste, mais la formule de Moderna peut être conservée à -20 C, contre -70 C pour le remède de Pfizer.

 

 

Articles similaires

Voyageurs entrant en France : Les ‘’21 commandements’’ de Jean Castex, le test PCR négatif en plus

chef

Nouvelle variante du coronavirus : Les vaccins disponibles restent efficaces, selon les experts de l’UE

chef

Normalisation du Maroc avec Israël : Un «compromis cynique», selon James Baker

chef