Covid-19 : l’Afrique du Sud surveille un variant inquiétant

Alors que l’Europe impose des restrictions aux voyageurs venant des Etats-Unis, l’Afrique du Sud enquête sur un variant possédant un taux de mutation inhabituel.

Alors que le Covid-19 continue de faire des morts dans le monde, et que le variant peine parfois à être maîtrisé, des scientifiques surveillent un nouveau variant en Afrique du Sud. Il possèderait un taux de mutation inhabituel et dont la fréquence a graduellement augmenté ces derniers mois, a indiqué lundi l’Institut national des maladies transmissibles d’Afrique du Sud (NICD). Le variant, connu sous le nom de C.1.2 a été signalé la semaine passée par la Plateforme de recherche, d’Innovation et de Séquençage du Kwazulu Natal (Krisp) dans une étude pas encore publiée.

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) juge “fiable” une projection prévoyant 236.000 morts supplémentaires du Covid-19 en Europe d’ici au 1er décembre, selon son directeur régional, qui s’est dit inquiet de la “stagnation” du rythme de vaccination sur le continent. “La semaine dernière, le nombre de morts dans la région a augmenté de 11%, avec une projection fiable prévoyant 236.000 morts en Europe d’ici au 1er décembre”, qui s’ajouteraient aux 1,3 million de décès déjà provoqués par la pandémie sur le Vieux continent, selon le directeur de l’OMS Europe Hans Kluge.

Restrictions en provenance des Etats-Unis vers l’Europe

L’Union européenne a décidé de réimposer des restrictions aux voyages non essentiels vers son territoire depuis cinq pays, dont les Etats-Unis et Israël, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, selon une recommandation publiée lundi. Le Congo a reçu de son côté sa première livraison de vaccins dans le cadre du mécanisme Covax, avec la réception de plus de 300.000 doses donnés par les Etats-Unis. Parallèlement la France va envoyer 10 millions de doses de vaccins AstraZeneca et Pfizer à l’Afrique à travers l’Union africaine (UA), a annoncé lundi l’Elysée.

En France, l’instauration du pass sanitaire a franchi, lundi 30 août, une nouvelle étape, devenant obligatoire au travail pour 1,8 million de salariés en contact avec le public dans les restaurants, cinémas, musées, trains grandes lignes, là où il était déjà requis pour les clients. Parallèlement, le ministre de l’Economie Bruno Lemaire a estimé que la mise en place du pass sanitaire dans des lieux recevant du public début août “n’avait pas eu d’impact sur l’activité économique du pays”.

4,5 millions de morts du Covid-19

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4,5 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan à partir de sources officielles. Avec 1.290 décès quotidiens en moyenne ces 7 derniers jours, les États-Unis sont redevenus le pays déplorant le plus de nouveaux décès dans le monde. Les Etats-Unis sont également le pays le plus touché au monde depuis le début de la pandémie, avec 637.539 morts, devant le Brésil (579.574), l’Inde (438.210), le Mexique (258.165) et le Pérou (198.167). L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

(SELON MSN)

Articles similaires

Netflix se lance au Kenya avec une offre totalement gratuite

chef

Netflix achète les droits des œuvres de Roald Dahl, l’auteur de “Charlie et la chocolaterie”

chef

Le Français Sorare, champion des NFT, lève 680 millions de dollars

chef