Vaccination contre la Covid-19:  “Nous sommes très en retard !”, déplore le Dr Mohamed Yousfi

Le Dr Mohamed Youfi, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital de Boufarik, a déploré mercredi le retard de l’Algérie en matière de vaccination de masse de la population contre la pandémie de la Covid-19.

“Il faut accélérer la vaccination, nous sommes très en retard par rapport à d’autres payes”, déplore le Dr Yousfi  qui s’exprimait sur les ondes de la radio nationale, indiquant que le taux de vaccination “est de 0,17%”.

Tout en rappelant que “l’Algérie a entamé tardivement la campagne vaccinale(fin janvier NDLR)” , le médecin appelle à passer à la vitesse supérieure  dans la vaccination  pour anticiper une éventuelle vague  de contamination, à la faveur de l’apparition des variants  britanniques et Nigérians en Algérie.

“Ces variants sont plus dangereux , plus contagieux et se répandent plus rapidement, heureusement que le situation épidémiologique actuelle est stable”  se réjouit le Dr Yousfi qui insiste encore sur la vaccination.

Pour rappel, l’Algérie a entamé la campagne vaccinale fin janvier et à ce jour , elle a reçu 50.000 doses du vaccin ruse Spoutnik V, 50.000 doses du vaccin AstraZeneca, en plus d’un don  du gouvernement chinois de 200.000 doses.

Soit  un total de 300.000 doses , en attendant la réception des autres commandes passées par l’Institut Pasteur Algérie(IPA) auprès de plusieurs laboratoires, mais en attendant surtout la concrétisation du projet d’usine de production du vaccin Spoutnik localement.

C’est la ville de Constantine qui est choisi pour accueillir le site de cette usine de production du vaccin SpoutnikV qui devrait entrer en production “dans cinq à sept mois”, selon le calendrier évoqué par le président Tebboune.

 

Articles similaires

Habitat / AADL: Lancement d’une plateforme numérique pour le traitement des recours

chef

Téléphonie mobile : L’abonné pourra bientôt changer d’opérateur tout en conservant son numéro

chef

Covid-19 : Controverses sur le vaccin uni-dose de Johnson & Johnson, mis sous cloche en Europe

chef