Covid-19 : Controverses sur le vaccin uni-dose de Johnson & Johnson, mis sous cloche en Europe

Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson a dû prendre la décision de retarder le déploiement de son vaccin unidose contre le Covid-19 en Europe, a-t-il indiqué, hier mardi, expliquant qu’elle découlait de la décision «des autorités sanitaires américaines de recommander une pause dans son utilisation aux Etats-Unis» est-il précisé dans le communiqué de J§J

De fait, aux USA, les principales agences fédérales de santé publique du pays souhaitent enquêter sur six cas de personnes ayant développé des cas graves de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin et préconisent d’en suspendre les injections en attendant les conclusions.

Ce à quoi a souscrit pleinement Johnson & Johnson, mettant en avant que «La sécurité et le bien-être des personnes qui utilisent nos produits sont notre priorité absolue»,  rappelant que plus de 6,8 millions de doses de son vaccin anti-Covid ont déjà été administrées sur le territoire américain depuis son autorisation en urgence fin février.

 

Articles similaires

Essence super avec plomb : Fin de commercialisation début octobre

chef

Importation : Mise à jour de la liste des opérateurs économiques

chef

ANGEM: Plus de 900.000 projets financés dans le cadre du micro-crédit

chef