La pêche revêt une grande importance dans le renforcement de la sécurité alimentaire

Le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques Hicham Sofiane Salaouatchi a souligné lundi à Ghazaouet l’importance du développement et de la promotion de la pêche hauturière lors de l’ouverture d’un atelier régional regroupant les directeurs, les présidents des chambres de pêche et des professionnels dans l’Ouest du pays.

Dans ce cadre, le ministre a rappelé l’importance de développer et de promouvoir la filière de la pêche hauturière en application du programme du président de la République.

Il a rappelé que le lancement symbolique de la pêche au large a été donné dans la matinée de lundi à partir du port de Sidna Youchâa (Ghazaouet), conçu au départ comme un port de pêche puis converti exclusivement à la pêche hauturière.

Dans cet objectif, Hicham Sofiane Salouatchi a précisé devant l’assistance que le plan de développement de la production halieutique, élaboré par le secteur de la Pêche, prévoit un objectif de production de 166.000 tonnes/an de poissons à l’horizon 2024. Pour ce faire, la pêche hauturière contribuera grâce aux efforts de tous les partenaires avec une part importante estimée à 16.000 tonnes.

Le ministre a indiqué, en outre, que la filière de la pêche hauturière sera renforcée à l’horizon 2024 par l’acquisition de 22 grands navires dotés d’équipements modernes afin d’atteindre les objectifs tracés par le secteur. Les ports d’Annaba, de Tipasa et de Sidna Youchâa seront exclusivement consacrés à cette filière, a-t-il annoncé.

Par ailleurs, M. Salaouatchi a mis en exergue l’importance accordée par son secteur à l’encouragement des investissements, à la création et à l’accompagnement des petites et moyennes entreprises, au développement de l’aquaculture et au potentiel humain en lui assurant des formations nécessaires et à la prise en charge des volets sociaux et administratifs qui concernent les professionnels de la mer et enfin au développement du secteur de la construction navale par des compétences nationales.

“L’atelier régional sur le développement de la pêche hauturière est un outil d’explication de la stratégie du secteur et de concertation avec les professionnels et les cadres du secteur dans l’ouest du pays qui peuvent l’enrichir par leurs idées et leurs propositions”, a expliqué le ministre, précisant que cette rencontre succède à celles organisées dans le Centre et l’Est du pays sur le même thème.

Lors de sa deuxième journée de visite à la wilaya de Tlemcen, la délégation ministérielle s’est rendue au port de Sidna Youchâa pour prendre connaissance des études d’adaptation de cette structure portuaire à la pêche hauturière. Sur place, le ministre a reçu d’amples informations sur les structures à réaliser, notamment une halle à marée, des cases de pêcheur et la partie de terre pleine réservée aux chantiers de construction navale.

Le ministre a clôturé sa tournée à Ghazaouet par la visite d’une entreprise privée spécialisée dans l’import-export du poulpe. Sa capacité de production est estimée à 180 tonnes par an et emploie 12 agents.

Le ministre de la pêche a entamé lundi sa visite à Tlemcen en inspectant à Honaïne des projets aquacoles et le chantier de construction navale.

 

Articles similaires

Concours de récitation du Saint Coran à Dubaï : Sonia Belatel remporte la 4ème place

chef

Lancement de la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière

chef

Chutes de neige à Batna, Blida, Tipasa, Tizi Ouzou et Sidi Bel-Abbès

chef