Communication: Les propositions des professionnels du secteur seront prises en compte dans l’élaboration des textes de loi

– Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani a affirmé, jeudi à Alger, que les propositions formulées par les professionnels du secteur au cours de la journée d’étude sur le « système juridique du secteur de la communication », seront prises en compte dans l’élaboration des textes de loi préparés actuellement pour organiser le paysage médiatique en Algérie.
« Toutes les propositions émises par les journalistes des différents médias et les professionnels du secteur seront prises en compte dans l’élaboration des textes de loi en cours de préparation pour organiser le paysage médiatique en Algérie », a déclaré M. Bouslimani lors de la clôture des travaux de la journée d’étude organisée par le département de la Communication.
L’organisation de cette journée d’étude a permis de « rassembler les professionnels du secteur, d’autant qu’elle coïncide avec la phase de préparation des textes de loi qui seront dans l’intérêt de la profession et de l’ensemble des travailleurs du secteur de l’information et de la communication, aussi bien que du citoyen qui aspire à avoir une information sûre », s’est-il-réjouit.
« Nous œuvrons au développement du secteur avec la participation et le concours de tout un chacun pour parvenir à un journalisme fort, responsable, sincère et crédible », a soutenu le ministre.
Concernant les préoccupations des journalistes inhérentes à la difficulté d’accès à la source d’information, le ministre a souligné l’impératif de remédier à cette situation, ajoutant que ses services « ont invité tous les départements ministériels à œuvrer pour le rapprochement des relations avec les représentants de la presse nationale pour faciliter le travail journalistique ».
« Les instances ministérielles ont également été invitées à élaborer une liste de leurs experts censés communiquer avec les différents médias, et ce après les contradictions ayant émaillé les déclarations de certains intervenants lors de leur passage dans des émissions et programmes médiatiques, plongeant ainsi le citoyen dans une confusion totale se trouvant dans l’incapacité d’accéder à une information fiable ».
Le ministre a souligné, en outre, l’importance de cette journée d’étude qui a permis aux professionnels du secteur de formuler leurs propositions et d’exprimer leurs préoccupations, précisant que des rencontres similaires sont prévues à l’avenir « au regard de la volonté réelle qui existe de promouvoir la pratique médiatique nationale ».
A cette occasion, le ministre a réitéré son appel à tous les journalistes et professionnels du secteur pour « redoubler d’efforts pour servir l’intérêt suprême du pays ».

 

Articles similaires

Tribunal de Ghardaïa: Placement en détention provisoire d’une femme ayant aidé sa fille à la triche aux épreuves du BEM

chef

Amendement de la loi relative aux relations de travail : Le droit au travailleur salarié à un congé d’une année pour créer son entreprise saluée

chef

Investissement / Projet de la loi: Introduction de 3 régimes d’incitation

chef