ANNABA / Règlementation routière Les habitants de Sidi Amar exigent l’installation de ralentisseurs

Les riveraines  de la  cité 508 logements  de la commune de Sidi Amar réclament l’implantation de ralentisseurs afin de limiter les excès de vitesse dont les enfants sont victimes. Selon des témoignages de plusieurs d’entre eux, la circulation des véhicules de toutes catégories sur cette route qui traverse le site en question est devenue, au fil des jours, un véritable danger et un grand calvaire pour tous les piétons, les enfants scolarisés en particulier. Profitant de l’inexistence de ralentisseurs dans certains tronçons sur cette route, les transporteurs de voyageurs privés et les propriétaires de minibus y roulent à grande vitesse sans se soucier du danger qu’ils font courir aux piétons. Non seulement ils conduisent à vive allure, mais ils ne respectent aucunement le code de la route, ni encore les piétons”, dénoncent de nombreux citoyens.

C’est pourquoi les habitants qui s’élèvent contre cette violation de la réglementation routière, réclament pour la énième fois l’implantation de ralentisseurs. “Combien de fois nous assistons à des scènes regrettables sur cette route, même pendant les heures d’entrée et de sortie des établissements scolaires (écoles primaires, CEM et lycées) dont la plupart sont à quelques mètres seulement de ladite route, les automobilistes roulent à vive allure, occasionnant ainsi de graves accidents de la circulation.  “Nous réclamons pour la énième fois plus de ralentisseurs pour garantir ainsi notre sécurité et surtout celle de nos enfants”, lancent les habitants du site.

Sarah Yahia

Articles similaires

ANNABA / Contrôle qualité La DCP poursuit sans relâche ses opérations Plus d’une tonne de produits alimentaires impropres à la consommation saisis à El Bouni et Annaba

chef

ANNABA/ Règlementation piétonnière Cette manière anarchique de stationner sur les trottoirs !!!

chef

ANNABA / Infrastructures scolaire Le wali, Berrimi Djamel Eddine, inaugure le nouveau lycée ‘’Ibrahim Gouri’’ et une école primaire à Bouguentas

chef