ANNABA : Université Badji Mokhtar-Annaba Première du genre au niveau local, la session de formation en start-up connait un succès

L’Université Badji Mokhtar – Annaba a   lancé une session de formation en start-up,  la première du genre au niveau local, a à la Bibliothèque centrale du Pôle universitaire Sidi Amar. Cette initiative fait partie du programme de formation organisé par l’Université Badji Mokhtar-Annaba pour développer la pensée entrepreneuriale, exhortant les étudiants à former des idées et des entreprises émergentes à l’avenir. Un projet, dans le but de développer les compétences cognitives et professionnelles des étudiants et de choisir leur parcours dans leur spécialisation académique universitaire pour s’insérer dans le monde du travail dans le futur.

Le cours de formation  a été   nominé pour 350 étudiants masculins et féminins de toutes disciplines, où 40 étudiants  ont bénéficié   d’une formation encadrée par des experts et ont pu, en l’espace de trois jours, développer leurs idées de projet à travers des ateliers, qui  ont été  présentés à la fin de la formation devant un jury composé d’experts de différentes  wilayas.

Un programme riche, sous l’encadrement de formateurs spécialisés en entrepreneuriat, qui se sont  appuyés durant la formation sur des activités et ateliers facilitant le passage de l’information et sa transmission aux stagiaires à travers divers exercices et activités.

Le professeur Haj Moussa Hicham, maître de conférences au Département des sciences des médias et de la communication de l’Université de Badji Mokhtar-Annaba et formateur spécialisé en entrepreneuriat, a souligné lors de l’ouverture de la formation, accompagné de plusieurs formateurs spécialisés, que le programme prévu ouvrira un large champ pour la formation de jeunes étudiants afin d’acquérir des compétences entrepreneuriales et des connaissances et des gains techniques dans le but de créer des startups sociales.

Pour sa part, Abderrazak Lobar, animateur dans le domaine de l’entrepreneuriat d’Alger, a indiqué que l’objectif principal de la présence de ces animateurs est de tracer une feuille de route pour les étudiants participants à travers leur formation et d’apporter des éclaircissements et des explications concernant l’entrepreneuriat, en commençant par situer les problèmes rencontré par les futurs entrepreneurs, les analyser et les décomposer en présentant des solutions qui garantissent l’obtention de résultats économiques et sociaux.

L’organisateur et animateur, Houssam Soltani, doctorant à l’Ecole Supérieure des Mines et Minéraux, a tenu, tout au long de la formation, à commenter le processus de bonne organisation et d’encadrement des participants.

Qenaou Fatima, formatrice dans le domaine de l’entrepreneuriat à Oran, a ajouté que sa participation à cette session de formation dans le domaine de l’entrepreneuriat, la première du genre et dans sa première édition à l’Université de Badji Mokhtar-Annaba, est l’endoctrinement d’une méthodologie et d’une pédagogie de l’entrepreneuriat social, qui vise la participation des jeunes, qui est la solution à divers problèmes, Aussi, cette formation est basée sur le développement des compétences et capacités nécessaires selon une stratégie claire et des étapes non routinières qui se terminent par la mise en place d’une institution émergente qui contribue au développement économique, local et national.

Dans un contexte connexe, Bin Arab Yaqoub, propriétaire d’un  projet  et formateur spécialisé en entrepreneuriat, a présenté la somme des méthodes et techniques modernes dans l’élaboration d’un plan en adéquation avec le type d’activité développé pour les enfants.

Les lauréats de cette formation à l’entreprenariat  vont bénéficier  de primes incitatives en plus d’un accompagnement dans la création de leur start-up à travers l’Incubateur d’Entreprises de l’Université de Badji Mokhtar Annaba.

Il convient de noter que le but de cette formation est d’encourager les étudiants à créer des projets innovants et à les concrétiser, en plus d’activer et de renforcer l’esprit d’entreprise et de stimuler la pensée créative des étudiants.

S.Ferdjallah

Articles similaires

ANNABA : Un BS de 124 milliards cts voté ; Des opérations de développement discutées et des insuffisances relevées

chef

ANNABA : Un véhicule volé récupéré et un individu arrêté à  Sidi Hamed (El Eulma)

chef

ANNABA : Découverte d’un atelier clandestin de fabrication de charbon à Berrahal

chef