LG Electronics : Cap sur la transition vers l’énergie renouvelable à 100 %, à l’horion 2050

LG Electronics (LG) vient de rendre public son engagement à passer complètement aux énergies renouvelables d’ici 2050 en tant qu’élément clé de sa stratégie de développement durable. L’annonce du Rapport Durabilité LG Electronics ,récemment publié, vient s’ajouter à sa promesse antérieure d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030 grâce à l’initiative Zéro Carbon 2030 dans laquelle LG s’est engagé à réduire les émissions de carbone au stade de la production à 50 % des normes de 2017 d’ici 2030.

La transformation sera mise en œuvre région par région, en commençant par l’Amérique du Nord où chaque bureau et site de fabrication sera alimenté par des énergies renouvelables dans l’année. Les installations de fabrication de LG en dehors de la Corée sont sur le point de convertir 50 % de leurs besoins en électricité en énergies renouvelables au cours des quatre prochaines années.

Atteindre cet objectif à l’échelle mondiale nécessitera une stratégie diversifiée, notamment l’installation de panneaux solaires LG à haute efficacité sur ses bâtiments, l’utilisation de contrats d’achat d’électricité qui permettent aux entreprises d’acheter de l’électricité directement auprès des fournisseurs, l’utilisation de certificats de Crédit d’Energie Renouvelable (CER) et la participation au programme Prime-Vert en Corée, et au marché domestique de LG, pour acheter de l’énergie propre directement auprès de la Korea Electric Power Corporation (KEPCO).

LG installe actuellement des modules solaires d’une capacité de 3,2 MW sur un site de fabrication à Noida, en Inde, produisant également de l’électricité pour alimenter le bureau administratif de LG. Ce projet sera étendu dans le cadre du Mécanisme de Développement Propre (MDP), permettant à LG d’obtenir des certificats de réduction de carbone de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).*

« Notre engagement à créer une vie meilleure pour tous peut être réalisé au mieux par la transition de LG vers les énergies renouvelables et l’atteinte de la neutralité carbone », a déclaré, dans ce sens, Park Pyung-gu, vice-président de la Division Sécurité et Environnement de LG Electronics.

Et de poursuivre que «Dans le monde d’aujourd’hui, l’innovation ne se produit pas seulement en laboratoire, elle doit également se produire dans nos usines et nos centrales. Les fabricants d’aujourd’hui ont une opportunité unique de donner à la prochaine génération un monde digne d’être hérité et chez LG, nous prenons cette responsabilité très au sérieux», a –t- il conclu.

Ans ce même contexte, Il faut savoir que le projet MDP permet aux entreprises d’obtenir des crédits de réduction certifiés des émissions (CRC) lorsqu’elles investissent dans des projets dans les pays en voie de développement. Les CRC peuvent être échangés, vendus et utilisés pour atteindre une partie des objectifs de réduction des émissions dans le cadre du protocole de Kyoto.

 

Articles similaires

Air Algérie : Suspension de la relation de travail avec un PNC appréhendé en France

chef

Nécessité de prendre des mesures “urgentes” contre la baisse du pouvoir d’achat

chef

Projet de transfert des eaux à partir du barrage Kef Eddir : Réduction des délais de réalisation à 21 mois

chef