ANNABA / Routes bloquées Fermeture de la RN.44 : Le wali opte pour la fermeté face à ceux qui bloquent les routes

Le wali d’Annaba  a exprimé, hier, sa désapprobation, au sujet de l’épineux problème de fermeture des routes, devenu une habitude dans la région. « Ces citoyens ont préféré fermer la route et pénalisé toute une région plutôt que de venir exposer leurs préoccupations » ajoutera-t-il. Face à cette situation jugée inadmissible, le wali d’Annaba a décidé d’opter pour la fermeté et l’application de la loi dans toute sa rigueur. Pour rappel,  dans un mouvement de colère, et pour le  deuxième jour consécutif, les occupants illégitimes des appartements  de Chabia, un  quota de 500 logements à El Bouni, ont fermé, samedi et dimanche dernier, la route R44   pour demander au wali de régulariser leur situation. Le wali pour sa part a déclaré que 800 occupants illégaux avaient été recensés, précisant que ces derniers ne sont pas issus de la ville d’Annaba et que des étrangers figuraient parmi les protestataires. Des images et des vidéos relayées sur les réseaux sociaux et montrant des familles bloquées sur la route, n’ont pas manqué de susciter une vague de colère et d’indignation parmi les internautes  qui dénoncent ces dépassements.  Certains blogueurs et facebookeurs, visiblement outrés par la récurrence de ce phénomène,  interpellent  les responsables afin de trouver une solution radicale à ce genre de comportement qui provoquent des désagréments incommensurables aux  usagers de la route.

 

Sihem Ferdjallah

Articles similaires

El Hadjar /Cadre de vie : Les occupants du bidonville de « Beni Lahmer » lancent un appel de détresse

chef

ANNABA / Exploitation: des enfants Un phénomène qui prend de l’ampleur Des enfants forcés par leurs parents aux petits métiers de la débrouille

chef

ANNABA / El Bouni. Un nouveau marché de proximité de 80 box s’ouvre aux habitants de Bouzaaroura.

chef