ANNABA / Education nationale Les enseignants poursuivent leur mouvement de protestation

Irrités par les conditions socioprofessionnelles lamentables, les enseignants des trois paliers, en mouvement de grève depuis plus d’une semaine,  poursuivent  leur mouvement de protestation. En effet, ces derniers ont  organisé, hier, un sit-in de protestation devant le siège de la direction de l’éducation de la wilaya d’Annaba pour protester contre les conditions de travail de plus en plus difficiles.

En effet, parmi les revendications des enseignants,  il s’agit, entre autres de l’amélioration du pouvoir d’achat de l’enseignant, de la revalorisation de la prime d’indemnisation du Sud et des Hauts Plateaux. Celle-ci est toujours calculée sur la base d’un salaire de base datant de 1989. Les protestataires revendiquent le lancement d’ateliers pédagogiques visant à ajuster les programmes et à harmoniser  les volumes horaires. Ils réclament également  l’annulation de la classification et la surveillance dans la cour, ces dernières dispositions concernent les enseignants du cycle primaire. Une plateforme de de 24 points, née du dur mouvement de grève de 2019. Les contestataires insistent, lors de ce rassemblement, sur l’urgence de régler tous les dossiers financiers restés en suspens. Il est question également de régler le problème de  logement, de revoir le dossier des services sociaux. Et aussi de la médecine du travail. L’instance syndicale Cnapeste revendique, le recrutement d’enseignants diplômés des écoles supérieures. La révision du système de recrutement, en adaptant le concours sur la base du certificat, en référence au décret exécutif n°12-194, qui valorise l’expérience et l’ancienneté des enseignants contractants.

Ce mouvement de protestation témoigne d’un profond malaise et  d’un ras-le- bol  général dans l’éducation, notamment dans le cycle primaire.

Sarah Yahia

Articles similaires

ANNABA : LE CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE PASSE A L’OFFENSIVE GRAND PUBLIC De Nouveaux produits et services innovants opérationnels au CPA

chef

ANNABA / ENVIRONNEMENT Les réseaux d’assainissement dans un état de vétusté et entièrement saturés Les habitants de la ville dénoncent

chef

ANNABA / Coronavirus Baisse de vigilance et négligence dans le respect des mesures barrières Situation inquiétante signalent les autorités sanitaires

chef