ANNABA : LE CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE PASSE A L’OFFENSIVE GRAND PUBLIC De Nouveaux produits et services innovants opérationnels au CPA

Outre son expérience de haute valeur, et comptant sur ses équipes chevronnées et compétentes, le CPA vient de lancer une vaste opération de promotion de produits et services financiers innovants ciblant le grand public et apte de ce fait à hisser l’établissement au top niveau des banques algériennes en matière de management et de mise à niveau socioéconomique moderne et enrichissante à plus d’un titre.
Le Crédit Populaire d’Algérie (CPA) a organisé une journée ‘’portes ouvertes’’ sur les produits et services bancaires innovants à l’instar de la finance islamique, et ce, au niveau du Théâtre régional Azzedine Medjoubi Annaba après la rupture du jeûne. « Nous avons plusieurs types de produits. Nous avons Sahel Mahel, destiné aux entreprises en activité. C’est l’acquisition et l’aménagement d’un local pour les professions libérales, l’acquisition d’un siège social, et ce, pour un plafond de financement de 150 millions DA, remboursable sur 15 ans. Nous avons aussi Sahl Nachati, c’est l’exploitation pour un montant total de 2 millions DA nous explique Mr. Briki Mohamed, Sous-directeur exploitation. Dans le meme cadre de ces journées portes ouvertes, le CPA Annaba a également organisé hier une rencontre d’information et d’orientation, au niveau du centre de la formation professionnelle « Didouche Mourad ». À travers cette première édition ‘’portes ouvertes’’, l’assistance a pu découvrir les nouveautés des formules et produits monétiques proposés par la CPA. Depuis le mois de mars 2021, la finance islamique est désormais à l’honneur en étant commercialisée auprès des guichets bancaires des agences CPA Kalitoussa et Boulevard d’Afrique. Deux autres guichets devraient ouvrir le 9 Mai, au niveau des agences 215 et 217. Ainsi, la CPA offre une large gamme de produits d’épargne et de financement, conformes aux préceptes de la charia islamique, certifiés par le comité charia de la banque et par l’autorité nationale es qualité de la fetwa pour l’industrie de la finance islamique. Le modèle de la finance Islamique propose six (6) formules, à savoir l’épargne islamique, un fond d’investissement, selon les préceptes de la Chaira que la banque investit exclusivement dans le financement islamique. La MOURABAHA Sayara, La MOURABAHA tadjhiz ou encore La MOURABAHA Aqar. Le principe est extrêmement simple et « Halal »conformément aux precepts islamiques en vigueur. Dans les formules MOURABAHA automobiles, immobilières et équipements, la banque achète le bien en question auprès du concessionnaire ou du propriétaire. De ce fait, l’article devient la propriété de la banque qui renégocie le prix avec le demandeur auquel elle revend avec des options de remboursement par des mensualités fixes. Une dizaine d’options de formules et d’opportunités d’investissements désormais opérationnels au niveau du réseau bancaire CPA. Cette gamme de nouveaux produits et services va accroitre sans aucun doute la force de la banque et la propulser encore vers de l’avant estime Briki Mohamed, le sous-directeur de l’exploitation.

RAFRAF.M

Articles similaires

ANNABA / Visite et inspection de travail En visite à travers des projets d’équipements communaux, le wali, Djamel Eddine Berrimi, menace les entrepreneurs défaillants de sanctions

chef

ANNABA / Saison estivale Le wali, Berrimi Djamel Eddine, préside une réunion de travail avec son staff consacrée aux préparatifs de la saison estivale

chef

ANNABA / Abus de tarification Des taxieurs malhonnêtes des courses à 200DA et 300 DA

chef