ANNABA : Sûreté de wilaya Prés de 3112 interventions grâce à l’exploitation des caméras de surveillance durant le mois d’avril dernier

Prés de 3112  affaires ont été traitées au niveau de la wilaya durant le mois d’avril passé  grâce aux caméras de surveillance, selon un communiqué de la sureté de wilaya. En effet, des centaines d’affaires policières ont été traitées en grande partie grâce à l’utilisation des caméras de surveillance d’un côté et de la mise en place de nouvelles techniques ne laissant aucune chance aux voleurs ou autre malfrats, sans compter la baisse des accidents routiers, du trafic des stupéfiants, de l’éradication du marché informel, de la lutte sans merci contre les bandes organisées qui ont été mises hors d’état de nuire. Quatre-vingt interventions ont concerné le trafic de drogue et 40 affaires de vol ou de tentative de vol  ont été aussi traitées durant cette période, 59 affaires liées à des accidents de la route, 263 affaires de parkings sans autorisation ; 17 affaires de possession d’armes blanches prohibées, 511 interventions pour faciliter la circulation routière ainsi que 2142 différentes affaires pour divers délits traitées par les éléments de la sureté de wilaya durant le mois de mars de l’année en cours. Le système de vidéosurveillance a donné ses fruits puisqu’il a même permis de  dissuader les délinquants et de modifier leurs comportements. Cette forme de surveillance par vidéo avait suscité, au départ une certaine méfiance chez les malfaiteurs et les criminels. La population s’est dite satisfaite de cet apport technologique de surveillance, perçu comme un moyen de lutte contre la délinquance. La finalité de la vidéosurveillance est de nature à lui donner une forte légitimité. La sécurité est en effet un des premiers droits humains. Ces cameras ont contribué au fléchissement du taux de la criminalité durant ces dernièrs mois à travers toute la wilaya.

Imen.B

Articles similaires

Alger : Criminalité Un individu arrêté pour usurpation d’identité et escroquerie

chef

KHENCHELA : Artisanat Bijoux de la région des Aurès: un héritage civilisationnel qui refuse de disparaître

chef

ANNABA : Campagne de nettoiement des plages « Fellah Rachid» et « Rizzi Amor »

chef