ANNABA /DCP : Contrôle des prix et mesures coercitives pour garantir  l’hygiène

Durant cette période la spéculation  et le  non-respect d’hygiène se sont gravement amplifiés. En effet, pour tout ce qui est prix et qualité la situation n’a jamais été aussi rude à supporter par les consommateurs, surtout que les circuits parallèles de distribution ont eu le temps pour s’organiser et recourir à  des méthodes irrégulières leur permettant de s’enrichir rapidement, aux-dépens du citoyen qui ne cesse de souffrir le martyre. Le constat est là, eu égard aux prix qui sont passé du simple au double,  soit pour l’alimentation ( Fruits, légumes verts et légumes secs) les viandes rouges et blanches, le poisson,  les dérivés du lait (Yaourt et fromagerie), l’électronique, le mobilier et l’habillement.

C’est dans ce cadre que plusieurs  équipes de contrôleurs de la direction du commerce ont mené une vaste campagne, même au niveau des marchés en gros. Les équipes sont à pied d’œuvre en début de journée  dans toutes les  communes  de la wilaya pour surveiller les prix pratiqués. Notre source de la direction du  commerce contactée par nos soins  a affirmé que des sanctions seront sévèrement prises à l’encontre des contrevenants, pouvant aller jusqu’à la fermeture  de leurs établissements.  La spéculation  a impacté sur le pouvoir d’achat et a déjà mis en en difficulté les consommateurs à revenus faibles, en particulier les familles démunies, obligées de restreindre leurs provisions en produits alimentaires. En plus de cela, la semaine passée, plusieurs commerçants ont fait l’objet d’une visite inopinée où plusieurs commerçants ont été sanctionnés pour manque d’hygiène et le non-respect de l’affichage des prix des produits.

Sihem.Ferdjallah

Articles similaires

Le téléphérique de la ville d’Oran, une plus-value pour le tourisme local

chef

BOUIRA / Chutes de neige : Un afflux record de visiteurs à Tikjda

chef

Tizi-Ouzou: 15 personnes bloquées par la neige à Iboudrarene sauvées

chef