CHAN 2022 (Algérie- Libye 1-0): Les Verts partent du bon pied

– La sélection algérienne des joueurs locaux a idéalement lancé son aventure dans le Championnat d’Afrique des nations (CHAN-2022) qui se déroule du 13 janvier au 4 février, à domicile, en dominant son homologue libyenne (1-0, mi-temps 0-0) en match disputé vendredi soir, au stade Nelson Mandela de Baraki (Alger), pour le compte de la 1re journée de la phase de poules, Groupe « A ».

Un score étriqué, certes, mais qui ne reflète pas la vraie physionomie de cette rencontre, car les protégés du coach Madjid Bougherra ont dominé les débats, et se sont procurés nettement plus d’occasions franches que leur adversaire.

En effet, les Verts étaient rentrés directement dans le vif du sujet, en portant le danger dans le camp libyen dès la deuxième minute de jeu, par l’intermédiaire de Mrezigue, dont le tir a été capté difficilement par le gardien.

Cinq minutes plus tard, et suite à une nouvelle offensive bien orchestrée par les Verts, Mahious a décoché un tir puissant, qui a obligé le gardien adverse à s’y prendre à deux fois pour maîtriser le cuir.

Il a fallu attendre le quart d’heure de jeu pour assister à la réaction des Libyens, et elle était à l’actif de Saltou, dont le tir était passé légèrement au-dessus de la barre transversale.

L’action la plus dangereuse en première mi-temps était également libyenne et elle était à l’actif de Abdellaâti Al Abasi, dont la belle tête croisée avait failli surprendre Guendouz (26′).

Après la pause, les hommes de Bougherra sont revenus avec de meilleures intentions offensives et leurs efforts ont été récompensés dès la 57′ par un pénalty, que s’est chargé de transformer Aymen Mahious, d’un contre-pied parfait (1-0).

C’était suite à une grossière erreur de la défense libyenne, qui après avoir été acculée dans ses derniers retranchements avait mis son gardien en difficulté, à tel point que ce dernier n’avait plus d’autre alternative que de faucher Mahious à l’intérieur du carré des six mètres.

Le fer de lance de l’USMA s’était fait justice lui-même, après avoir effectué ce petit bond qui précède le tir, à la manière du joueur italo-brésilien de Chelsea, Joginho.

Un but qui a obligé les Libyens de sortir de leur coquille et à prendre plus de risques avec l’espoir d’égaliser, et c’est ce qui a failli arriver à la 75′, avec ce corner tendu du côté gauche, qui a été repris de volée par le capitaine Ali Ramadhan Salama, mais le ballon avait fini sur le poteau.

Une chaude alerte, qui avait donné des sueurs froides aux protégés de Madjid Bougherra, car sur ce coup, le gardien Alexis Guendouz semblait archi battu.

Se sentant menacés, les Verts se sont aussitôt remis au travail pour essayer de tuer le match et éviter ainsi toute mauvaise surprise, surtout que de son côté, l’adversaire continuait à multiplier les attaques, avec l’espoir d’arracher l’égalisation.

Néanmoins, malgré une grande volonté de bien faire, d’un côté comme de l’autre, le score est resté inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

Une courte mais précieuse victoire pour l’Algérie pays hôte du tournoi, et qui comme souvent en football devrait être déterminante pour la suite du parcours à commencer par la prochaine sortie contre l’Ethiopie mardi prochain, tandis que les Libyens sont condamnés à réagir dès le prochain match face au Mozambique.

 

Articles similaires

CHAN-2022 : Une dernière séance d’entrainement légère pour la sélection algérienne avant le départ pour Oran

chef

CHAN-2022 (demi-finale)/Algérie-Niger : L’équipe nationale retrouve le chemin des entraînements

chef

CHAN-2022 : L’équipe algérienne entame sa préparation pour le quart de finale  

chef