Foot / CHAN 2022:   Le stade du 19 mai 1956 d’Annaba retrouve son éclat aux normes internationales

– Le stade de football du 19 mai 1956 d’Annaba a bénéficié de travaux d’aménagement et de réhabilitation, retrouvant ainsi le lustre d’une infrastructure digne d’abriter de grandes compétitions internationales à commencer par le championnat d’Afrique des nations de football des joueurs locaux (CHAN 2022) qui débute vendredi en Algérie.

Dans un délai de réalisation court et respecté, grâce au défi relevé par les autorités locales, les responsables et les partenaires, le stade de football du 19 mai 1956 d’Annaba est désormais fin prêt pour accueillir le groupe B du CHAN 2022,  prévu du 13 janvier au 4 février 2023.

Sa réalisation constitue une promesse tenue par les pouvoirs publics lesquels ont veillé à rendre à cette infrastructure, les normes de confort, de fonctionnalité, d’accueil et de compétition, pour lui permettre d’abriter des rencontres continentales et internationales.

Le stade a ainsi bénéficié dans le cadre de cette orientation, d’un programme spécial pour la réalisation des travaux d’extension et de réhabilitation des terrains de football des deux stades du 19 mai 1956 et du colonel Chabou, confiés à l’entreprise nationale Batimétal, pour une enveloppe financière de 8 milliards DA.

 

–Un joyau de l’architecture sportive–

 

Le stade du 19 mai 1956 a été inauguré en 1987. La première rencontre internationale disputée  au stade avait opposé la sélection nationale à son homologue soudanaise, un match comptant pour les éliminatoires des Jeux olympiques 1988.

Ayant suivi les travaux de réhabilitation et la pose d’une pelouse naturelle, les ingénieurs ont qualifié ce stade de « joyau de l’architecture sportive ».

L’infrastructure est située sur le plateau de la sortie Ouest de la ville d’Annaba. Elle a été réalisée selon une conception épousant la nature du site qui facilite l’accessibilité du public.

Depuis son inauguration, le stade du 19 mai 1956 a accueilli 117 compétitions internationales, pour les éliminatoires des Jeux olympiques de 1988, les éliminatoires de la Coupe d’Afrique 1990, 2004 et 2012, les éliminatoires de la Coupe du monde 2002 et 2006, ainsi que les matchs amicaux et les compétitions du cinquième Championnat d’Afrique d’athlétisme 1988.

Le stade a connu ensuite une période de décadence, en raison de la dégradation prolongée de la pelouse et des dépendances, une situation qui a trouvé une issue salutaire, grâce au programme de réhabilitation accordé à la faveur de la préparation du CHAN- Algérie, selon le directeur de la Jeunesse et des sports de la wilaya, Ali Bentobal.

 

Articles similaires

Le téléphérique de la ville d’Oran, une plus-value pour le tourisme local

chef

CHAN-2022 : Une dernière séance d’entrainement légère pour la sélection algérienne avant le départ pour Oran

chef

BOUIRA / Chutes de neige : Un afflux record de visiteurs à Tikjda

chef