Lamamra: L’Algérie continuera à soutenir la Libye et à défendre la cause palestinienne

NEW YORK (ONU)- Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra a réitéré la disponibilité de l’Algérie à poursuivre son soutien aux Libyens, à les faire profiter de l’expérience algérienne en matière de réconciliation nationale, et à défendre les questions justes des peuples, à leur tête la question palestinienne.

Dans son allocution à la réunion ministérielle de concertation entre la Troïka du Sommet arabe (Algérie,Tunisie, Arabie Saoudite) et le Conseil de sécurité, consacrée à l’examen des crises sévissant dans la région arabe, M. Lamamra a souligné que “l’Algérie a veillé à adhérer aux multiples démarches régionales et internationales visant à traiter les principales causes des conflits, et à instaurer la stabilité dans son environnement régional et international, en faisant prévaloir les valeurs de dialogue et en proposant des solutions pacifiques aux questions et conflits internes”.

“Cette conviction ancrée s’est matérialisée en Libye, en témoigne le soutien du processus de dialogue inter-libyen mené sous l’égide de l’ONU et l’initiative de création, de concert avec ces frères, du mécanisme des pays voisins de la Libye qui avait tenu sa dernière réunion à Alger, et dont l’objectif consiste à asseoir la paix et la stabilité tant espérée en Libye, à travers la convocation des élections présidentielles et législatives, conformément à la feuille de route issue du processus de dialogue politique libyen”, a-t-il poursuivi.

Il a exprimé, en outre, “la disponibilité de l’Algérie à poursuivre ses efforts de soutien aux frères libyens et à les faire profiter de l’expérience algérienne en matière de réconciliation nationale, comme l’avait affirmé le président de la République, Abdelmadjid Tebboune”, avant d’ajouter “nous sommes convaincus que la préservation de la sécurité et de la stabilité de la Libye assurera la stabilité des pays voisins, influencés directement par ce qui se passe dans ce pays frère”.

L’Algérie continuera à défendre les causes justes des peuples qui luttent pour le recouvrement de leurs droits fondamentaux et l’exercice de leur droit à l’autodétermination, à leur tête la cause palestinienne, a affirmé le chef de la diplomatie algérienne, rappelant que “l’Algérie n’a eu de cesse, dès le début de ces crises, d’appeler à l’impératif de faire primer les solutions politiques consensuelles et efficaces, et de faire prévaloir le dialogue, la réconciliation et la volonté des peuples”.

M.Lamamra a soutenu, à cet égard, que l’Algérie “ne voit de moyens pour réaliser la paix et la sécurité dans notre région qu’à travers l’obtention du peuple palestinien de ses droits légitimes pour l’établissement de son Etat indépendant avec Al-Qods comme capitale”.

Selon APS

Articles similaires

Moualfi appelle à une large contribution au reboisement

chef

Maintien de fermeture des salles d’ablutions au niveau des mosquées

chef

Hasni : Encourager l’accès des investisseurs agricoles à l’eau  

chef