Prix du président de la République du journaliste professionnel : Installation des membres du jury

ALGER – Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a procédé, samedi à Alger, à l’installation des membres du jury de la 9e édition du Prix du président de la République du journaliste professionnel, consacrée cette année aux thèmes de « L’Algérie nouvelle et la problématique de la sécurité alimentaire et hydrique », « L’Algérie nouvelle: renforcement des capacités et de la créativité de la jeunesse » et « La sécurité énergétique et ses dimensions géopolitiques ».

La cérémonie d’installation s’est déroulée en présence du Directeur général de la Communication à la Présidence de la République, Kamel Sidi Saïd, du président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), Mohamed Louber, ainsi que des directeurs des établissements médiatiques nationaux et de cadres de l’Etat.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Laagab a affirmé que « le jury est composé de grands noms de la scène médiatique algérienne », ajoutant qu' »en application des orientations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, ce prix a connu une amélioration à travers le choix de trois thèmes au lieu d’un seul, à savoir, « L’Algérie nouvelle et la problématique de la sécurité alimentaire et hydrique », « L’Algérie nouvelle: renforcement des capacités et de la créativité de la jeunesse » et « La sécurité énergétique et ses dimensions géopolitiques ».

Dans le même contexte, le ministre a souligné que « le Président Tebboune accorde un intérêt particulier à ces thèmes depuis son élection en tant que président de la République », estimant que la diversité des thèmes « est à même d’inciter les journalistes à participer massivement à ce concours ».

L’édition de cette année se caractérise par « un intérêt tout particulier pour la catégorie de la photo, dont la valeur du prix a été revue à la hausse pour être au niveau des autres catégories, en l’occurrence la catégorie de la presse écrite, celle de la presse électronique, celle de l’information radiophonique et celle de l’information télévisuelle », a ajouté le ministre.

En application des orientations du président de la République, la célébration de la journée nationale de la Presse sera marquée « cette année par l’organisation d’une conférence intellectuelle et d’ateliers qui seront animés par des enseignants académiciens, des journalistes et des étudiants universitaires, notamment des doctorants, ainsi que la distinction de personnalités et d’institutions médiatiques et d’autres activités », a précisé le ministre.

A cette occasion, M. Laagab a appelé tous les journalistes et photographes à « participer massivement, d’autant que ce Prix, a-t-il dit, n’est pas une fin en soi, mais s’inscrit dans le cadre de la célébration par l’Algérie de la journée nationale de la Presse, le 22 octobre de chaque année », intervenant « en hommage aux  grands sacrifices consentis par les journalistes algériens, au sein du Mouvement National jusqu’à ce jour ».

Ce Prix qui sera décerné à l’occasion de la Journée nationale de la presse, vise à encourager et à promouvoir la production de la presse nationale sous toutes ses formes, à stimuler l’excellence, la créativité, le professionnalisme, et à récompenser les meilleures œuvres journalistiques en lien avec les thèmes proposés, réalisés individuellement ou collectivement.

La date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 10 octobre 2023.

Présidé par Dr Belkacem Ahcène Djaballah, le jury est composé d’académiciens et de représentants du secteur de la Communication.

 

Articles similaires

62 ans après l’indépendance : A comme Annaba et l’Algérie d’Abdelmadjid Tebboune a pris un nouvel élan

chef

ANNABA: Le transfert du service  d’hémodialyse à El Bouni  pour bientôt

chef

L’exécution de Ahmed Zabana avait pour objectif de mettre fin à la révolution

chef