ANNABA /DCP Vaste opération de contrôle des prix et prise de mesures coercitives

La spéculation  des prix fait ravage à la veille du mois sacré de Ramadhan. Pour tout ce qui est prix et qualité elles,  jamais les consommateurs ont été soumis à rude épreuve pour faire face à la montée vertigineuse des prix des produits alimentaires à large consommation. Les circuits parallèles de distribution ont eu le temps de s’organiser et de recourir à  des méthodes illégales leur permettant de s’enrichir plus rapidement, au dépend du citoyen qui ne cesse de souffrir le martyre. En effet, les prix ont doublé, voire même tripler,   soit pour l’alimentation générale, fruits et légumes, viande blanche, viande rouge  ou pour l’électroménager ou les meubles.

Une situation qui incita plusieurs  équipes de contrôleurs de la direction de commerce   à entamer une vaste campagne de contrôle, au marché du gros. Ces équipes sont à pieds d’œuvre tôt la matinée et sillonnent toutes les  communes  de la wilaya pour surveiller les prix pratiqués. Selon les affirmations de la direction du  commerce, contactée par nos soins,  il est envisagé  des sanctions sévères à l’encontre des commerçants contrevenants, pouvant aller jusqu’à la fermeture  de l’établissement.  La spéculation  a impacté sur le pour d’achats et a déjà mis en en difficulté les consommateurs à faibles revenus en particulier les familles démunies obligées de restreindre leurs provisions en produits alimentaires, sans compter le laisser-aller chez certains commerçants qui ne font plus obligation aux clients, en cette période de pandémie, de respecter les mesures de protection anti-coronavirus. Par ailleurs, la semaine précédente à la cité du 8 mars plusieurs commerçants ont fait l’objet de sanctions après une visite inopinée pour défaut d’affichage des prix.

Sihem.Ferdjallah

Articles similaires

El Hadjar /Cadre de vie : Les occupants du bidonville de « Beni Lahmer » lancent un appel de détresse

chef

ANNABA / Exploitation: des enfants Un phénomène qui prend de l’ampleur Des enfants forcés par leurs parents aux petits métiers de la débrouille

chef

ANNABA / El Bouni. Un nouveau marché de proximité de 80 box s’ouvre aux habitants de Bouzaaroura.

chef