ANNABA / Disponibilité des produits et cherté Le directeur du commerce, Rabah Belhout, s’attaque aux spéculateurs

En marge de la tenue de la rencontre économique organisée par la CCI Seybouse lundi dernier, à laquelle ont participé des attachés commerciaux auprès des ambassades Algériennes et entreprises économiques de la région visant les exportations des produits “made in Algeria”, nous avons sollicité le directeur du commerce de la wilaya, Belhout Rabah, sur les mesures de contrôle prisent par ses services et la disponibilité des produits à large consommation pour le mois sacré de Ramadhan. Le directeur du commerce d’Annaba s’est montré très ferme et intransigeant envers les commerçants qui commencent à se frotter les mains à l’approche du mois de la piété, cher à tous les musulmans pour s’enrichir sur le dos des pauvres citoyens aux faibles revenus.  ” Je peux vous dire que nos équipes de contrôle seront sur le pied de guerre. Elles vont mener une lutte continue contre toute forme de spéculation en matière surtout de disponibilité des produits à large consommation” a-t-il indiqué soulignant que deux sites seront ouverts pour la distribution de l’huile de table au niveau du Boulevard Bicha Youcef et à l’avant-port. Les spéculateurs qui tentent de prendre le monopole de certains produits seront durement pénalisés. Dans ce cadre il appelle les citoyens de s’approvisionner régulièrement à travers les marchés et les magasins pour garantir un équilibre de disponibilités de produits. La régulation des marchés nécessite un comportement de tout un chacun ne favorisant pas la spéculation.” a-t-il précisé. Par ailleurs, dans ce même objectif on apprend que durant le mois de Ramadan les vendeurs des fruits et légumes vont activer pour casser les prix et éviter aux commerçants les plus gourmands de faire la loi en imposant leurs prix.

Tayeb Zgaoula

Articles similaires

El Hadjar /Cadre de vie : Les occupants du bidonville de « Beni Lahmer » lancent un appel de détresse

chef

ANNABA / Exploitation: des enfants Un phénomène qui prend de l’ampleur Des enfants forcés par leurs parents aux petits métiers de la débrouille

chef

ANNABA / El Bouni. Un nouveau marché de proximité de 80 box s’ouvre aux habitants de Bouzaaroura.

chef