ANNABA / Energie : Les habitants des 88 logements de ‘’Hdjar Ediss’’réclament le gaz de ville

A partir de cette semaine, encore du froid et de la pluie. La pression sur le gaz butane va se faire davantage ressentir au niveau de la cité des 88 logements de Hdjar Ediss qui  ne sont pas raccordés jusque-là au gaz de ville. Les habitants vivent le calvaire sans cette énergie dans leurs foyers depuis longtemps  auquel vient s’ajouter à cela  la pression sur les bonbonnes de gaz, surtout après le froid qui s’est installé. Ces habitants sont contraints  à observer de longues chaines d’attente qui se forment tôt la matinée en face des points de vente de ce produit, et ne disparaissent que tard le soir, souvent sans la moindre bonbonne pour se chauffer !
Les citoyens, se plaignent de la rareté du gaz butane, et ont toutes les peines du monde à se procurer des bonbonnes de ce produit qui se fait si rare en ces jours où le froid est âprement ressenti. Le gaz butane est la principale préoccupation des citoyens qui utilisent cette source d’énergie pour le chauffage en hiver. Les habitants de cette cité, lassés de faire face à tous ces manques et contraintes, lancent un énième appel aux responsables de leur commune pour remédier à cette situation. Ils espèrent que leurs doléances trouveront enfin un écho favorable et qu’ils pourront voir bientôt la fin de leurs souffrances vécues au quotidien.

Imen.B

Articles similaires

Le téléphérique de la ville d’Oran, une plus-value pour le tourisme local

chef

BOUIRA / Chutes de neige : Un afflux record de visiteurs à Tikjda

chef

Tizi-Ouzou: 15 personnes bloquées par la neige à Iboudrarene sauvées

chef