ANNABA Abdelkader Djallaoui instruit les responsables de l’exécutif : Suivre les opérations d’aménagement, répondre aux préoccupations des citoyens et impliquer les associations

Ils sont unanimes à admettre que l’incompétence et l’irresponsabilité de certains responsables locaux sont les principales causes de la clochardisation de la ville d’Annaba, capitale industrielle. Combien de fois le mouvement associatif avaient alerté les gestionnaires locaux sur la dégradation qui rongeait l’ensemble des communes constituant la wilaya d’Annaba, mais ces dernier se contentaient à des interventions limitées et occasionnelles, bref du bricolage. La ville n’a cessé de se dégrader au fil des années. La venue de Djallaoui Abdelkader, est arrivée à point. Au regard de ses antécédents professionnels et de son riche profil, le nouveau wali va-t-il susciter l’espoir tant souhaité par la population annabi pour engager une métamorphose de cette wilaya. Une image de la wilaya ternie par le commerce informel qui a envahi toutes les cités et les principales artères, la criminalité qui a généré le trafic de la drogue, et l’insécurité provoquée par l’apparition de bandes de gangs qui sèment la terreur et la panique au sein des populations locales, les stationnements anarchiques, le squat des trottoirs et des chaussés, l’amoncellement des ordures ménagères et des déchets qui jonchent le sol dégageant des odeurs nauséabondes en plein centre-ville, l’absence d’un plan permettant la fluidité de la circulation automobile, en sus de la stagnation des eaux usées favorisant la prolifération des insectes rampants et volants, et des travaux de réfection et de bitumages des principales chaussées engagés mais inachevés. La liste des défaillances énumérées ci-dessus n’est pas exhaustive. La majorité des citoyens s’accordent à dire que la ville est devenue sale par manque d’attention et cde compétence des gestionnaires locaux. Il est vrai que la mission du nouveau responsable de l’exécutif ne sera pas si simple vu la diversité et la nature des dossiers complexes entreposés sur son bureau. ‘’Il est attendu que le wali après avoir établi son diagnostique, s’attache à la résolution de tous problèmes évoqués par les populations locales, ensuite de se consacrer au développement de la wilaya englobant tous les secteurs. On apprend que juste après son installation, Abdelkader Djellaoui a provoqué une réunion de travail avec l’ensemble responsables de l’exécutif, dont l’objet a porté sur plusieurs points en rapport avec les domaines d’activités de la wilaya, notamment les préparatifs engagés de la prochaine rentrée scolaire 2023/2024, l’environnement pour lequel il a exigé la relance des campagnes de propreté. Parmi les autres points débattus, figurent la réhabilitation de l’éclairage public au niveau de toutes les communes, la relance et l’achèvement des travaux de réalisation des établissements scolaires en souffrance. Au cour de ce premier conclave, le wali a instruit les directeurs de l’environnement et de l’urbanisme et de la construction à l’effet de procéder au choix d’un terrain destiné à la réalisation d’un sixième casier.

B.M

Articles similaires

ANNABA / Produits pyrotechniques : Saisie de 197.112 unités de pétards et feux d’artifice

chef

ANNABA  / Hôtellerie : Le wali exige l’accélération  des travaux de  l’achèvement de  L’hôtel Seybouse

chef

ANNABA / BRI : Démantèlement d’un réseau de trafic de drogue et saisie de plus de 500 gr de cocaïne

chef