10 ans de prison ferme requises contre Ouyahia et Sellal, charges abandonnées contre Feu Moussa Benhamadi

Un lourd réquisitoire a été prononcé par le procureur de la République du tribunal de Sidi M’hamed, jeudi dernier , où se tenait le procès de l’affaire GB Pharma. Appartenant à Feu Moussa Benhamdi, impliquant les deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal.

Ainsi, des  peines de 10 ans de prison ferme,  assortie d’une amende d’un million DA ainsi  la saisie de tous leurs biens,  ont  été requises contre les deux anciens PM et trois ans de prison  contre Abdelghani Zaalane,  l’ancien ministre des transports et les travaux publics, poursuivi dans cette même affaire, en sa qualité de Directeur de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika qui s’était porté candidat à Présidentielle annulée d’avril 2019.

S’agissant du principal mis en cause, Moussa Benhamadi, propriétaire du Groupe pharmaceutique et également ancien  ministre des télécommunications, le tribunal a dû abandonner toutes les charges retenues contre lui pour cause d’extinction de l’action publique en raison de son décès, survenu, pour rappel,  le 17 juillet 2020.

Il est à souligner que le procès dans son ensemble reste lié à l’affaire du Groupe Condor, propriété des frères Benhamadi et dans lequel Ouyahia et Sellal ésont poursuivis pour «octroi d’indus privilèges aux frères Benhamadi».

Articles similaires

Ciment : prise en charge de toutes les difficultés d’exportation du Groupe “GICA”

chef

Groupes industriels: Zeghdar reçoit les responsables du Groupe Elec Eldjazair

chef

Universités : le ministre décide la suspension de toutes les activités pédagogiques de fin d’année

chef