ANNABA/ Transport commun Le manque d’hygiène au niveau des transports urbains décrié par les usagers

Le transport urbain de la ville d’Annaba, censé répondre aux légitimes attentes de la population, accuse un dysfonctionnement sans précédent en dépit des multiples réclamations des usagers livrés à eux-mêmes. Malheureusement, ces prestations sont décevantes et n’obéissent à aucune règle régissant ce secteur stratégique. D’aucuns ont déploré les rallyes effectués par des chauffeurs inconscients qui font fi de la sécurité et du bien-être de leurs passagers et ce, au vu et su des services de sécurité et des fonctionnaires de la direction des transports.
Une mère de famille s’est rapprochée de nous pour se plaindre : ” Aucun minimum de respect n’est accordé aux usagers qui sont traités comme du bétail ! Nous sommes rabroués, ridiculisés, par les convoyeurs de ces bus qui nous ordonnent de monter et de descendre très vite malgré l’âge avancé de certains usagers, leur état de santé ou bien le statut de femme ! L’état des lieux est repoussant car les transporteurs sont peu soucieux de l’hygiène et du confort de leur clientèle, c’est une honte!”. Un autre homme renchérit : ” Ces véhicules de transport en commun circulent sans se conformer au code de la route, car ils n’observent pas les arrêts obligatoires aux stops, effectuent des dépassements dangereux, empruntent parfois des sens interdits, grillent les arrêts pour dépasser ceux qui les précédent. Ceux qui osent se plaindre sont malmenés, insultés et débarqués sur le bas-côté de la route ! Ils imposent leur diktat en toute impunité et sont surtout attirés par le gain facile sans se soucier de leurs usagers qui deviennent leurs otages ! “. De toute évidence, le transport urbain souffre d’insuffisances avérées et cette situation qui perdure crée un malaise au sein de la population qui tient à dénoncer les mauvais agissements des transporteurs. Les autorités locales et notamment les responsables de la direction des transports sont interpellés pour mettre le holà à ces dysfonctionnements. Il est temps de se pencher sérieusement sur ce dossier et d’envisager des mesures coercitives à l’encontre des conducteurs de bus et convoyeurs défaillants.

Imen.Boulmaiz

Articles similaires

ANNABA : Les chaussées de la localité ‘’Sarouel’’ dans un état de délabrement avancé

chef

ANNABA : Cinq personnes blessées dans un accident  à El Chorfa

chef

ANNABA : Réception en l’honneur des journalistes par  l’association de wilaya d’activités de jeunes Ghanai Ibrahim

chef