Vers la mise à niveau des espaces du Palais des expositions d’Alger

– Un projet de réhabilitation des espaces du Palais des expositions de la capitale, abritant la Foire internationale d’Alger (FIA), doit être prochainement réalisé pour assurer une meilleure gestion de ces espaces, conformément aux normes internationales en la matière, a affirmé, lundi à Alger, le Directeur général de la filière export de la Société algérienne des foires et exportations (Safex), Ali Farrah.

  1. Farrah, également le commissaire de la 53ème édition de la FIA, qui ouvre ses portes ce lundi, tout en rappelant que le Palais des expositions avait été inauguré en 1970, a déclaré, sur les ondes de la chaine3 de la Radio nationale, que la mise à niveau du Palais « s’avère aujourd’hui nécessaire, à commencer par la réhabilitation des pavillons déjà existants ainsi que des espaces de loisirs et de restauration ».

« Il faut également construire de nouveaux espaces répondant aux normes ainsi que la construction de nouvelles salles de conférences et de réunions pour organiser des rencontres entre les opérateurs économiques issus des différents cieux », a-t-il ajouté.

Pour lui, la 53ème édition de la FIA, qui verra la participation de quelque 700 entreprises, dont 187 sociétés étrangères représentant 20 pays, sera « l’espace propice pour faire la promotion des différents produits algériens, surtout dans les domaines de l’agroalimentaire et de la mécanique ».

Il a estimé que les sociétés algériennes ont réalisé en deux années (lors de l’épidémie du Covid-19) « une grande avancée dans ces domaines ».

« Ces sociétés enregistrent une forte demande sur leurs produits au niveau international », a-t-il assuré tout en soulignant la nécessité de cibler la communauté algérienne vivant à l’étranger, friande des différents produits algériens y compris les produits agro-alimentaires.

Pour ce qui est du nouveau code de l’investissement, la FIA, a-t-il souligné, sera l’espace idéal pour expliquer et faire la promotion de ce projet de loi, « très bénéfique et attractif pour les opérateurs économiques nationaux et étrangers ».

Le responsable a, d’autre part, évoqué un projet de construction d’un site d’exposition au niveau de la wilaya de Tamanrasset, censé devenir un « portail d’exportation de produits algériens vers l’Afrique ».

 

Articles similaires

Tribunal de Ghardaïa: Placement en détention provisoire d’une femme ayant aidé sa fille à la triche aux épreuves du BEM

chef

Amendement de la loi relative aux relations de travail : Le droit au travailleur salarié à un congé d’une année pour créer son entreprise saluée

chef

Investissement / Projet de la loi: Introduction de 3 régimes d’incitation

chef