ANNABA / Affaires Judiciaires L’auteur de la vidéo « Rayfa »appelant à la haine écope de huit (8) mois de prison et une amende de 100.000 dinars

L’auteur de la vidéo partagée à travers les réseaux sociaux, appelant à la haine raciale et à la violence, après l’assassinat de Djamel Bensmaïl, a été condamné hier à 8 mois de prison  et à une amende de 100.000 dinars..Le concerné avait profité de l’épreuve douloureuse de l’assassinat du défunt Djamel Bensmaïl pour proférer des propos belliqueux à travers une vidéo. Devenue virale, cette vidéo a fini par susciter la réaction des services de sécurité qui ont fini par mettre le grappin sur l’individu en question avant de le présenter à la justice qui a décidé de le mettre sous les verrous pour incitation à la haine  et atteinte à l’ordre public par le biais d’une autre vidéo postée précédemment.

 

Pour rappel, la plainte contre ‘’ Rayfa ‘’ a été  déposée par la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme (LADH), qui a dû intervenir en déposant plainte auprès du procureur près le tribunal territorialement compétent (tribunal d’Annaba).

Selon la LADH, les réseaux sociaux se sont transformés, depuis quelques temps, en une véritable tribune pour les régionalistes, les racistes et les commanditaires de la fitna. Presque aucun jour ne passe sans que des polémiques à caractère raciste et haineux ne soient lancées. Certaines parties nuisibles aux intérêts suprêmes du pays ont investi ce créneau à travers une série de faux comptes servant à alimenter les polémiques pour tenter d’allumer les braises de la fitna.

Soucieuse des intérêts de l’Algérie et des Algériens, la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme appelle les autorités à lancer l’observatoire national de prévention de la discrimination et du discours de la haine créé en vertu de la Loi 20-05 d’avril 2020. Un organe plus que jamais nécessaire pour venir à bout de ces attaques qui tentent de diviser les enfants d’un seul et même pays, que nos ancêtres chouhada ont défendu sans aucune distinction ni aucune forme de régionalisme.

En attendant le lancement de l’observatoire national, la LADH annonce la création d’une commission interne pour la lutte et la prévention contre la discrimination et du discours de la haine. Cette commission est composée du professeur Abdelali HAHA, en tant que président ; Adel MESSAOUDI en tant que vice-président ainsi que Dr. MOUSSAOUI Ali, Me BENSAID Lakhdar, Me HIDJAZI Ahmed, Me BEN LABED Abdelkrim, Me KEBIR Fayçal, en qualité de membres.Aucun discours discriminatoire ou haineux, d’où qu’il vienne, ne devrait être toléré.

Sihem Ferdjallah

Articles similaires

ANNABA / Contrôle qualité La DCP poursuit sans relâche ses opérations Plus d’une tonne de produits alimentaires impropres à la consommation saisis à El Bouni et Annaba

chef

ANNABA/ Règlementation piétonnière Cette manière anarchique de stationner sur les trottoirs !!!

chef

ANNABA / Infrastructures scolaire Le wali, Berrimi Djamel Eddine, inaugure le nouveau lycée ‘’Ibrahim Gouri’’ et une école primaire à Bouguentas

chef