Belmadi : « On voit que l’environnement n’est pas sain »

Interrogé sur les remous que connait en ce moment la FAF, Djamel Belmadi a rappelé avec vigueur son attachement au projet mené par ses soins avec les champions d’Afrique : « Je suis engagé dans un projet avec mon pays, qui n’est pas seulement celui de Djamel Belmadi. On a un projet commun, et je ne suis juste qu’une partie du projet, Autour de ça, il y a des joueurs et un environnement qui doit être le plus sain et le plus propre possible. Mais on voit que ce n’est pas ça… »
Visiblement agacé par la question et le contexte ambiant liée la fin de mandat de Khireddine Zetchi, l’ancien capitaine des Verts a tenu à expliquer l’importance de l’environnement de préparation de la sélection face aux échéances à venir : « Les gens doivent faire attention à ce qu’ils disent pour le peuple algérien afin de ne le prennent pas en otage ni lui ni l’EN. On a les qualifications de la prochaine Coupe du Monde qui vont rapidement débuter et il faut que l’on aille tous dans le même sens. Moi, je ne suis pas politicien, je suis sportif donc il faut que chaque personne se contente de faire son travail et qu’elle ne joue pas à des jeux dangereux », conclut t-il en guide de déclaration de presse. (Selon DZFOOT)

Articles similaires

Saint-Étienne dénonce une vidéo à caractère raciste à l’encontre de Bouanga

chef

Griezmann veut faire partie des intouchables du Barça

chef

Simeone pourrait répéter son onze de départ

chef