Conseil de la Nation: La déclaration du représentant du Maroc à l’ONU “dénuée de tout sens diplomatique ou moral”

– La déclaration du représentant du Royaume du Maroc aux Nations Unies, dans laquelle il a affirmé de manière officielle le soutien du Maroc à un prétendu ‘droit à l’autodétermination du peuple Kabyle’ est “dénuée de tout sens diplomatique ou moral”, estime le bureau du Conseil de la Nation dans un communiqué rendu public samedi.
“Le bureau du Conseil de la Nation, présidé par M. Salah Goudjil, Président du Conseil de la Nation, a accueilli avec un grand étonnement la déclaration inacceptable et insensée du représentant du Royaume du Maroc aux Nations Unies, dans laquelle il a clairement affirmé et de manière officielle le soutien du Maroc à ce qu’il a qualifié selon ses dires +le droit à l’autodétermination du peuple kabyle+,une position que le Bureau du Conseil de la Nation considère comme étant dénuée de tout sens diplomatique ou moral”, ajoute le communiqué.
Cette déclaration, poursuit le bureau du Conseil de la Nation, “est l’expression d’une gêne ancienne et qui se renouvelle par rapport aux succès réalisés par l’Algérie qui se dirige avec sérénité et fermeté, sous la conduite de M. Abdelmadjid Tebboune, Président de la République, vers la consolidation de son édifice institutionnel et le renforce de l’indépendance de sa décision politique”.
“Cette position marocaine est une interprétation erronée et irrationnelle qui s’éloigne du cours de l’histoire ainsi que de la réalité du présent et des perspectives d’avenir, faite par un régime qui est friand de complots et de manœuvres qui ne cesse de réitérer et de recopier les complots qu’il a ourdis contre notre pays durant les temps anciens, la période de la résistance populaire et jusqu’à l’Algérie du 1er Novembre 1954”, souligne le bureau du Conseil de la Nation.
“L’historiographie moderne de la région est témoin des agissements d’un régime au tempérament versatile qui interprète les événements de manière à assouvir son inimitié instinctive contre le pays des Martyrs et des sacrifices”, poursuit la même source.
“Ce régime feinte d’ignorer le capital militant et révolutionnaire du peuple algérien qui a défait les grandes puissances coloniales à travers les âges grâce aux sacrifices, à l’héroïsme et au tribut du sang des Martyrs”, souligne le communiqué, ajoutant que le peuple algérien “a reconquis son indépendance après une âpre lutte qui a coûté la vie à un million et un demi million de Martyrs”.
A cet égard, le Bureau du Conseil de la Nation a tenu à rappeler le fait que “l’Algérie de Novembre, l’Algérie des sacrifices, de la dignité et de la fierté, ne pardonnera jamais une telle vilenie de l’apartheid d’un régime habitué qu’il est aux basses manœuvres, aux complots et aux atteintes aux valeurs sacrées des pays du voisinage”.
“Un régime qui a toujours fait fi aux luttes des aïeux durant la période du colonialisme, il a toujours outrepassé le droit international ce qui a mené à l’échec des efforts des Nations Unies afin de trouver un règlement à la question du Sahara Occidental”, a-t-il relevé.

Articles similaires

Etendre la vaccination aux cliniques privées et aux pharmacies

chef

Coronavirus: Les pharmaciens associés à la campagne de vaccination

chef

Sonatrach : Plus de 5500 postes de travail au profit des jeunes des wilayas du Sud en 2021

chef