Spéculation sur les produits alimentaire : Des peines entre 7 et 12 ans de prison ferme à l’encontre de 23 individus

Des poursuites judiciaires ont été engagées contre 57 individus pour des actes de spéculation illicite, dont 23 ont été condamnés à des peines allant de 7 à 12 ans de prison ferme, durant les cinq derniers jours, a indiqué, jeudi, un communiqué du ministère de la Justice.
« Les autorités judiciaires à travers le pays ont enregistré, entre le 6 et le 10 novembre 2022, des poursuites judiciaires à l’encontre de 57 individus pour des actes de spéculation illicite, déférés devant les tribunaux, conformément aux procédures de comparution immédiate », ajoute le communiqué.
Le tribunal a prononcé des peines de 7 et 12 ans de prison ferme à l’encontre de 23 individus, assorties d’amendes variant entre 500.000 DA et 2.000.000 DA, et ce au niveau de plusieurs tribunaux relevant des Cours de Biskra, Tamanrasset, Chlef, Oum El-Bouaghi, Djelfa, Laghouat et Skikda.
Ces mesures visent à « lutter contre les crimes portant atteinte à l’économie nationale, notamment la contrebande et la spéculation illicite », a conclu le communiqué.

Articles similaires

Campagne labours-semailles :Des commissions d’encadrement dépêchées dans toutes les wilayas

chef

L’ancien ministre Djamel Ould Abbes condamné à 4 ans de prison ferme

chef

L’APN participe aux travaux du forum parlementaire sur le plan de développement durable de 2030  

chef