Sport / PLF 2023:   Le budget du secteur pour 2023 dépasse les 62 milliards de dinars

– Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag a annoncé, dimanche, que le budget du secteur pour l’exercice 2023 a augmenté de 38 % dépassant ainsi les 62 milliards de DA contre plus de 45 milliards de DA en 2022, en prévision de la participation des différentes équipes nationales aux prochaines échéances sportives, et des rendez-vous sportifs importants que l’Algérie s’apprête à abriter.

Le budget du secteur pour l’exercice 2023 a augmenté de 38 pc dépassant ainsi les 62 milliards de DA, contre plus de 45 milliards de DA en 2022, a précisé le ministre qui répondait aux questions des membres de la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) dans le cadre de l’examen du projet de Loi de finances (PLF) 2023.

Le ministre a précisé que le budget d’équipement a atteint 20 milliards de DA, contre 2 milliards de dinars en 2022.

Le budget 2023 s’inscrit dans le cadre du programme du Plan d’action du gouvernement qui veille à moderniser le secteur de la jeunesse et des sports, conformément aux engagements du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et à réaliser de nombreuses structures sportives dans plusieurs régions, notamment dans les nouvelles wilayas.

Dans le cadre de la dynamique enregistrée dans le domaine du sport, « le nouveau budget d’équipement permettra d’appuyer les différents projets qui servent le sport en général et le football en particulier », a-t-il ajouté.

Dans ce sens, il a cité des rendez-vous sportifs importants que l’Algérie s’apprête à abriter , à l’instar du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023), de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans (avril) et de la candidature à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025).

Pour ce qui est de la rénovation des stades, le ministre a indiqué que « plus de 40 stades d’une capacité de 10 000 places étaient en cours de réhabilitation », soulignant que « les enveloppes financières réservées à la plupart de ces structures sportives ont été allouées au titre de l’année 2023 ».

Ces opérations seront inscrites au titre de la loi de finances complémentaire 2023 ou de la loi de finances 2024, a soutenu le ministre.

Une grande importance est accordée, dans le budget 2023, aux participations internationales de l’Algérie à plusieurs rendez-vous sportifs l’année prochaine, comme le Championnat d’Afrique des nations, les Jeux Africains prévus à Accra (Ghana), les jeux africains de la jeunesse (JAJ) en Egypte, les jeux olympiques et paralympiques et les Jeux olympiques et paralympiques de Paris (France) 2024.

Il a cité, en outre, la prise en charge des jeunes talents et la préparation des jeux olympiques de la jeunesse prévus en 2026 à Dakar (Sénégal).

« Les enveloppes budgétaires allouées en prévision de ces rendez-vous sportifs et lors des précédentes manifestations comme les jeux méditerranéens d’Oran-JM 2022, ont été affectées au début de l’année 2022, a indiqué le ministre rappelant que de « bons résultats techniques ont été ainsi réalisés par l’Algérie aux JM Oran-2022 et aux Jeux islamiques de Konya (Turquie), et autres manifestations abritées par notre pays où nos sélections nationales ont décroché 1000 médailles au total toutes disciplines confondues.

Les travaux de la commission financière et du budget consacrés à l’examen du projet de loi de finances 2023 se sont poursuivis à huis clos.

 

Articles similaires

ANNABA : Vaste opération de nettoyage des stades ‘’Colonel Chabou Abdelkader’’ et ‘’19 mai 1956’’ 

chef

Neuer-Donnarumma, la référence face à la relève

chef

Compos probables : Allemagne-Italie

chef